On parle beaucoup de masturbation, en particulier la gent masculine. Effectivement, les hommes ont tendance à se ‘branler’ depuis leur jeune âge. Il existe certaines femmes également qui s’adonnent facilement à la masturbation. Mais, personne ne sait exactement quelle sont les bonnes raisons qui incitent à la masturbation. Découvrez tous les avantages de se procurer du plaisir en solo en lisant intégralement cet article.

qu’est-ce que la masturbation ?

De nombreux études scientifiques tant au niveau de la médecine que de la sexologie apporte des réponses claires sur ce sujet.

La masturbation peut se définir comme le fait de s’apporter du plaisir sexuel physique en solo. C’est-à-dire sans une quelconque aide d’un partenaire sexuel, mais plutôt par la stimulation de ses zones érogènes. Le clitoris et le pénis, en particulier. Il s’agit bien évidemment des caresses tendres sur le sexe mais également de toutes les bonnes techniques permettant de ressentir du plaisir sexuel, entre autres :
Frottement des organes génitaux contre un objet doux (coussin, oreiller…)
Mouvement de vas-et vient sur un objet sexuel (sextoy)
Frottement des jambes l’un contre l’autre
Stimulation des zones érogènes par le biais du jet de la douche

Au XVII ème siècle, cette pratique a fait preuve de grande polémique dans la société, notamment dans la religion. L’église a fortement interdit cette pratique qui « viole la loi de la nature et anéantit le système de la création. »;

Un certain nombre de médecins et «savants» ont suivi très rapidement la doctrine religieuse. Ces derniers ont dressé de manière précipitée une liste de tous les travers que cette pratique pouvait entraîner (surdité, débilité….).

La radiothérapie fut le premier usage à mettre en évidence la clitoridectomie. Cette méthode était utilisée pour traiter de la nymphomanie. À l’époque, les gens avaient tendance à penser qu’il s’agissait d’une « maladie terrible » qui incitait les femmes à stimuler leurs organes génitaux et ce, de manière régulière.

Selon FREUD, les femmes jouissant par stimulation clitoridienne étaient simplement des immatures. Et sa théorie a causé beaucoup d’ennuis a fait à cette pratique, très récemment.
C’est faux! La plupart des femmes sont clitoridiennes. Dans la masturbation comme dans les relations sexuelles.

Il y a même une grande probabilité que les orgasmes vaginaux soient très liés à des stimulations de la partie interne du clitoris au travers des parois du vagin.
Aujourd’hui, il est de plus en lus difficile de parler de ce sujet librement et tranquillement. Effectivement, ce sujet reste encore tabou et occasionne de la gêne chez un grand nombre de personne.

qui s’adonne à la masturbation?

Les statistiques varient d’une étude à une autre. Mais, en règle générale, il faut s’attendre à ses résultats suivants :

90% des hommes s’adonne à la masturbation et ce, de façon régulière.
80 % pour les femmes. Depuis les années 1950, il faut savoir que ces résultats sont en constance évolution. Mais, peu de femme osent le reconnaitre et dire qu’elles se masturbent, contrairement aux hommes.

Pour les couples mariées, il faut compter 70% à égalité pour les deux sexes.
Quoi qu’il soit tous les coups sont permis en matière de sexualité. Chacun est libre de choisir sa position sexuelle préféré pour vu qu’il éprouve énormément de plaisir. Ainsi, faire l’amour ou se masturber relève de chaque identité.

pourquoi se masturber ?

Nous entrons maintenant dans le vif du sujet. Les raisons qui incitent les gens à se masturber diffèrent de la gent masculine ou féminine. Afin de vous donner plus amples informations, nous avons donné toutes les bonnes raisons en fonction de chaque groupe de personnes.

Chez les femmes
Il existe de nombreux avantages à se masturber chez les femmes. Voici les principales raisons :
Diminuer considérablement les infections vaginales et du col de l’utérus.
Une bonne amélioration du fonctionnement physiologique et du bien-être par le biais du fonctionnement des organes génitaux.
Mieux se connaître sexuellement. C’est-à-dire toutes les parties érogènes permettant d’atteindre plus facilement les orgasmes. Cela permet de mieux guider le partenaire sexuel lors des rapports intimes.
la libération d’endorphines agissant directement sur le cerveau afin de faire baisser le stress et ses effets négatifs.

Chez l’homme
La diminution conséquente du risque de cancer de la prostate (jusqu’à 50% selon certaines études). Et cela est du à cause de l’éjaculation assez régulière.
Le renouvellement spermatique, grâce à la masturbation permet d’augmenter considérablement la fertilité masculine tout en assurant la présence permanente de jeunes spermatozoïdes.
La masturbation favorise également la sécrétion de substances abaissant la tension et a un effet anxiolytique.
La masturbation booste l’apprentissage de son corps et ses réactions et d’apprendre à en faire un allié.
Pour finir, il faut savoir que les personnes pratiquent la masturbation, rien que pour le plaisir. Ces derniers ont tout simplement envie de se masturber sans aucune raison particulière.

y a t-il des inconvénients à se masturber ?

En matière de sexualité, c’est souvent la manière et la raison d’effectuer cette pratique qui peut causer un problème.

En effectuant cette pratique régulièrement, les couples auront tendance à avoir la paresse de faire l’amour avec leur partenaire sexuel. En effet, moins vous vous masturbez plus vous oublier le plaisir en solo. Ainsi donc, il est préférable de se limiter considérablement afin d’augmenter sa libido et l’envie de se tourner vers son partenaire sexuel.

Chez les hommes se masturber est une sorte de préliminaire pour entrer dans la sexualité. Par conséquent, cette pratique peut conduire à une mauvaise habitude.

Pour finir, même si la masturbation est très agréable et relaxante. Elle ne doit pas en aucun cas devenir un traitement exclusif. Ainsi, il ya un gros risque d’une dépendance à la masturbation comme au porno. C’est la raison pour laquelle il faut savoir s’imposer des limites à ne pas dépasser.

Catégories : Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *